Éternellement libres

Une fois que, par la méditation profonde, la véritable réalité a été perçue, que cette béatitude a été vécue et atteinte, que le Divin a révélé cet aspect suprême de Lui-même en soi-même. Dans cet état, nous percevons cette unité, la joie et la béatitude éternelles et infinis qui émanent de Dieu en nous-mêmes. Quoi que l’on fasse dans la vie, avoir des enfants, manger, boire ou dormir, si l’on reste centré dans cet état, plus rien ne peut nous toucher. Nous restons éternellement libres.

Shreemad Bhagavad Gita – The song of love