Nos peurs révèlent qui nous sommes

Ce n’est pas être lâche, ce n’est pas être faible. Si nous prenons le temps d’observer nos peurs ; une personne, une situation, ce qui nous rend mal à l’aise, nous dérange, nous met dans l’embarra, nous agace, nous fait perdre nos moyens ou nous met en colère et triste ; c’est simplement le reflet de ce que nous ne voulons pas voir de nous-même.

Notre peur est « l’interférence » entre ce que notre mental nous dit d’être, et ce que nous sommes Réellement. Notre peur est le reflet de qui nous sommes aux yeux du Cœur. Notre Cœur, notre « Soi » nous révèle ce que nous avons à transformer, affirmer, pour « Être » qui nous sommes.

Si une personne nous rend mal à l’aise, elle est le miroir de nous-même, elle reflette nos qualités positives et/ou nos qualités négatives. Elle nous révèle ce que nous avons à accepter, révéler, pour « Affirmer » qui nous sommes. Si une situation nous fait peur, elle nous montre ce que nous avons à dépasser, transcender, pour « Affirmer » qui nous sommes.

Fuir nos peurs, c’est garder les yeux fermés sur la Vérité, c’est contourner l’obstacle, le point sensible, c’est faire semblant. Ce n’est pas être juste, ce n’est pas être honnête avec nous-même. Ce n’est pas vouloir changer, ce n’est pas vouloir se transformer. Tant que l’obstacle n’est pas franchi, accepté, il réapparaitra continuellement dans notre vie, d’une façon ou d’une autre. Alors que si il est traversé, assumé, il ne se dressera plus jamais sur notre chemin.

Notre Force est dans ce que nous sommes, pas dans ce que nous voulons être. Ne faisons pas de nous « l’image » plaisante aux yeux du monde extérieur, cela nous rend faible et triste. Ce que nous sommes, qui nous sommes, est à l’intérieur de nous ; dans le Cœur.